DiTi FaNTaSy wORLd

DiTi   FaNTaSy  wORLd

La guerre des Cités !

La guerre des Cités,..

                              ,..  Ok dakodac au 13ième quadran de la nébuleuse de Klatoo, NSEA protector j'entre en contact vitesse maxi, connectivité des systèmes fonctionnels, j'ai intérêt,..

,.. en ce jour de Mars je rentre chez moi, réacteur à fusion pleine puissance, activation bouclier neutronique, canons ultrasonic, dans mon casque mp3 je fonce,..

,.. dans les rues de ma cité, toute vêtue hard rock métal, dans la galaxie rap sans droit de citer il est déjà bien tard pour moi hé j'veux pas d'embrouille alors je délaisse sur la gauche le p'tit groupe Booba,..

,.. mè la meilleure défense est l'attaque alors sur les monstres de Neuxet ô Rotar des Sakis, all systems go sur les planqués du hall tir de barrage sur MC Solaar, champ magnétique traction maximale sur le vaisseau amiral de Zaktor à Faf Larage haarrr,.. j'explose le Starr système,  je dévoile mon look hé je galope,..

,.. ici sur-commandante des girls en bel équipage à bord de mon dominator X ce soir pas de gang bang en tournante car je suis aux commandes de ma killer machine et je demande activation Oméga 13 sur la planète Mars 3-1-0 paré boum au Fatal Bazooka sur le trottoir j'avance,..

  ,.. destination oN, en mon dancehall je balance du regard mes missiles sur le block 9.3 au dessus de mes épaules tire mon foulard noir très haut ho hisse,..

,.. le drapeau de la flotte indépendante Ramstein, moteur auxiliaire plein pot je vire de cap, barre au 320, de justesse ok vu bandits à 13 heures fatoorek dispersion tuyères propulsions à pleine vapeur je dégage dans les remontées de fumées au détour d'une bouche dans un égoût je disparais,..

,.. car au 4000 pas facile de ne pas avoir les mêmes goûts alors droite gauche puis 1 quart en immersion un coin, un autre, une porte que je pousse machinale au corridor,..

,.. je m'engage finalement passe le sas saine hé sauve, ascenseur en panne, pas grave 4 à 4 escalier de service  ouf-ouf all systems go, je rentre dans mon appart presque heureuse comme une victoire presque une gloire est-ce normal,..??,..

,.. enfin pas à moi de juger, respect respect qu'on me dit doucement je m'apaise, enclenche la clé déclampe ma door suis Ok derrière moi ou fond du couloir le lourd battant se ferme psshiiitt double tour clik clack c'est gagné,..

,.. lentement mes doigts se détendent sur mon gaz je désengage titty twister tourelles 1 & 2xxl booster yeah,..

,.. mè ne jamais baisser les bras, ne jamais se rendre par le grand marteau de Graptar vous y viendrez tôt ou tard alors sauvons nos âmes tant qu'il est temps,..

,.. car tous les jours c'est ainsi,.. vous n'imaginez pas, mes derniers 300 mètres juste pour arriver in my house dans mon 2 pièces cuisine comme si je n'avais pas assez d'emmerdes comme ça,..

,.. j'en ai ma claque de me faire traiter de boufonne oui,.. please messieurs halte au racisme après tout je m'en fiche koi k'ils fassent au Jate Sket je n'ai pas de doute en moi j'ai confiance car j'existe hé je ne laisse jamais voir ma peur,..

,.. hé sur les routes dans les allées, je vais dominator access, catch'aime all pokez pokez en avant toute sans un regard j'avance tendue je suis comme je suis,.. résistance max,.. blindée titane hé je continue à aimer, à penser que l'amour peut tout arranger, peut encore nous sauver,..

,.. quelques fois sur la dalle, je parle, essaye un dialogue, en intro tente des prologues mè pas toujours la force plus l'énergie hé le plus souvent je m'écrase sous les hans-hans en rires rauques hé ça ricane à mon passage de dessous les capuches en bonnet d'ânes j'entends des voix me demandant si ya pas moyen,  puis des insultes hé ça renacle pour finir en d'horribles crachats,.. 

,.. vaste blague,.. bandes de teckets toutes les meufs ne sont pas des sketels,..

,.. mé all system's go et sans faire de vague en micro-wave je ravale mon flow pour avoir la paix éviter que tout ne déraille m'emporte hors de moi avec mes angels bikers à broyer tout auquel je crois ho non,.. je vaux beaucoup plus que ça,..

,.. alors je reste chez moi de plus en plus souvent je rêve d'une région apaisée d'un pays loin de ces événements me poussent, me rejettent tendent à me faire sortir de mes gongs car j'ai peur de moi-même de péter un plomb,..

,.. que tout se dérègle, d'envoyer un truc pas clair de clever à nouveau retomber dans l'ignorance pour redécouvrir dans l'ombre de cette impossible existence, cette fureur,..

,.. toucher cette fleur amère dans un accès de colère goûter le premier sang, au sortir de l'hiver danser en prélude de guerre,..


,.. haaa,.. j'en ai déjà assez de ce moi si blafard en ces mois de glace à l'âge de pierre vivement un autre printemps puis l'été hé peut-être l'année prochaine déménager,..

,.. oui je carresse l'espoir d'un pays pauvre mais gentil d'une banlieue sous la neige triste et froide mais chaude pour moi et accueillante,..  

,..  vivre loin d'ici hé de la rangaine de la haine revivre un peu là-bàs pour continuer à exister car celui qui reste doux reste invincible malgré tout,..!!

,.. mais dès fois je craque,.. Ok dakodac au 13ième quadran de la nébuleuse  de klatoo j'entre en contact vitesse maxi dans ma killer machine destination Mars en attendant que ça change, je pars de chez moi,..

reçu 5 sur 5,..

 

Vous souhaitez découvrir de nouveaux textes

racontant la vie fabuleuse de Xénie

rêvant encore hé encore cherchant toujours bon prétexte

à quitter s'envoler du macho-land de sa méchante Téci !

Procurez-vous les chroniques

de " Manhattan On Xénie Air "

hé partez loin pour oublier la guerre

 sur de la bonne zique !

 

 

 


 

...

 

 

 

 

 

 

 

 



24/03/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres